Non au racisme institutionnel et décomplexé !

Jeudi 3 Novembre 2022, la ligne rouge du « pacte républicain » a été franchie dans l’hémicycle par le député du Rassemblement National Grégoire De Fournas, élu dans la 5 ème circonscription de Gironde.

Jeudi 3 Novembre 2022, la ligne rouge du « pacte républicain » a été franchie dans l’hémicycle par le député du Rassemblement National Grégoire De Fournas, élu dans la 5 ème circonscription de Gironde.
En effet, M. De Fournas a tenu des propos que nous qualifions d’intolérables à l’encontre du député LFI/NUPES M. Carlos Martens Bilongo. Cette phrase abjecte « Retourne en Afrique » est une insulte raciste qui bafoue non seulement un homme mais aussi la Nation toute entière. Tous les élus RN font bloc derrière ces propos ignobles, essayant même de minimiser la chose en disant que Grégoire De Fournas parlait des réfugiés du bateau de SOS Méditerranée.
Cette phrase « Qu’ils retournent en Afrique » serait à leurs yeux plus acceptable !

Nous rappelons par ce communiqué que ces propos xénophobes et d’une violence extrême sont pénalement répréhensibles. Le racisme est un délit passible de condamnation, et ne peut en aucun cas être assimilé à la liberté d’opinion si chère à notre constitution.

Ce député du Rassemblement National est pourtant coutumier du fait, ses commentaires sur les réseaux sociaux en attestent. Nous appelons par conséquent l’Assemblée Nationale à appliquer la plus forte sanction : l’exclusion temporaire.
Monsieur De Fournas ne pouvant plus représenter les habitants de la 5ème circonscription de Gironde, nous demandons sa démission de son poste de député.

Nous apportons ici tout notre soutien indéfectible à notre député Mr Bilongo, et serons toujours mobilisés pour combattre la haine et le cancer social qu’est le racisme.

Appel à toutes les forces de gauche, progressistes, humanistes,
anti-racistes à faire bloc contre la bête xénophobe !

RASSEMBLEMENTS PACIFIQUES
Vendredi 4 novembre à 18h
place de la Victoire à Bordeaux
Dimanche 6 novembre à 11h
devant la permanence de M. De Fournas à Pauillac

Source